Pour un mur végétal avec Néphalie ?

L'installation d'un mur végétal est possible à l'intérieur d'une maison ou dans vos bureaux à certaines conditions, mais quel est son intérêt ? Découvrez à quoi sert un mur végétal intérieur.

Outre l’aspect esthétique, un mur végétal intérieur apporte de l’humidité à l’air ambiant. Il est aussi présenté comme un moyen d’assainir l’air de la maison, ce qui est vrai, mais doit être relativisé.

Quelles conditions pour un mur végétal intérieur ?

Plusieurs critères doivent être réunis pour bien choisir son mur végétal intérieur :

  • un apport de lumière suffisant est la condition principale. De plus, l’éclairage doit arriver par le haut.
  • les végétaux doivent être bien choisies, notamment en fonction de l’éclairage disponible. Nous pouvons mélanger stabilisés, naturels ou artificiels en fonction de votre projet.
  • choisir un support adéquat. Nous utilison de la mousse : feutre horticole (dans lequel on peut creuser des petites cavités pour fixer les compositions),

Isolation phonique

Le mur végétal intérieur est aussi un excellent isolant phonique, atténuant les bruits extérieurs mais aussi les échos.

Les murs végétaux stabilisés

Cette technique encore peu connue du grand public consiste à remplacer la sève de végétaux naturels par du sucre et de la glycérine.

Le mariage des matières

Nous avons à coeur de mélanger les matières avec notamment des végétaux stabilisés avec le bois, le liège ou des polymères. Dans le cadre de murs végétaux nous créons de véritables structures riches en couleurs portant votre objectif. ( Nous pouvons notamment inclure votre logo d’entreprise, intégrer des néons etc…)

LA STABILISATION VÉGÉTALE, C’EST QUOI ?

« Mur végétal » ça vous parle mais « mur végétal stabilisé » déjà beaucoup moins… C’est normal. La stabilisation végétale est encore peu connue. Alors qu’est-ce que c’est ?

La stabilisation végétale ou la naturalisation des végétaux est une technique de conservation utilisée à l’origine pour orner les maquettes. Elle est apparue depuis quelques années chez les particuliers et autres professionnels qui souhaitent habiller leurs locaux. Cette technique est pourtant révolutionnaire puisqu’elle est avant tout au service de l’environnement.

La stabilisation conserve les végétaux tels qu’ils sont au moment d’implanter la solution de stabilisation, c’est-à-dire lorsqu’ils sont vivants. Cette technique permet alors aux arbres, mousses ou feuillages de garder leur aspect et leur couleur intacts jusqu’à 10 ans. Vous pouvez donc profiter des avantages de la plante comme si elle était encore vivante sans aucune contrainte.

Durant le cycle de leur vie où ils présentent le plus bel aspect, les végétaux sont sélectionnés et passent en salle de stabilisation. C’est là que la solution de stabilisation leur est implantée à cœur et non par pulvérisation, ce qui leur permet une stabilisation optimale. Elle mélange glycérine et autres composants naturels, un procédé très difficile à maîtriser. La plante reçoit donc la solution et le processus se met en place durant plusieurs jours. Pendant ce temps, sont mis en jeu, la température ou la précision des quantités afin d’obtenir une stabilisation parfaite qui peut parfois être rejetée par le plante. L’ajout d’un colorant alimentaire peut aussi raviver la couleur des végétaux. Cette technique noble permet ainsi de continuer de profiter de l’éclat des végétaux sans avoir à les entretenir.

 

Les + :

  • Collées sur une structure légère, les plantes stabilisées peuvent être installées sur toutes les cloisons facilement, même au plafond.
  • Les plantes stabilisées n’ont plus besoin d’entretien, ni d’eau, ni de lumière.
  • Le rendu souhaité est tout de suite satisfaisant, puisque les plantes ont fini leur croissance.
  • Ces murs végétaux attirent moins la poussière que le plastique, même s’il faudra les dépoussiérer régulièrement.

 

En résumé

  • non allergène
  • sans entretien (ni arrosage, ni taille)
  • durable jusqu’à 10 ans
  • économique
  • écologique
  • originale
  • esthétique
  • tendance
  • novatrice.

Parlons de votre projet

On vous rappelle...